Traumblöße / Nudité de Rêve. édition bilingue. Traduction de Rüdiger Fischer. Montreuil-sur-Brèche: Éditions des Vanneaux, [2011].

Hinweis/Kurzrezension von Paul van Melle in: Inédit Nouveau. Nr. 255 v. März/April 2012, S. 15.
Dix fois déjà nous avons publié, grâce au traducteur Rüdiger Fischer, la poète allemande Gisela Hemau (Inédit 191, 193, 195, 197, 200, 207, 213, 221, 242, 246). Elle nous envoie aujourd'hui un recueil complet avec la version française du même traducteur: Nudité de rêve (Traumblöße) et j'y retrouve le même plaisir, à la fois de simple lecture et de sensualité, bien au-delà de Venise que le poème titre évoque. La colombe de couverture souligne le souci de beauté de la langue, car j'ai pu m'y plonger grâce à la traduction et le ton de l'original m'a séduit comme pour les poèmes déjà publiés précédemment. Et cependant ce n'est pa du "joli"; cela va plus loin: "Mein Körper / ein Umriß der sich / langsam auflöst / verliert / Am Rand oben / ist noch ein Auge / intakt" (Mon corps / une silhouette qui / se dissout lentement / se perd / Au bord en haut / un oeil est encore / intact) (Éd. des Vanneaux, 64 r. de la Vallée de Crème, F 60480 Montreuil-sur-Brèche)