p. 88

Lumière de phares

Au milieu
de l'arène la femme
étendue

Sans os la moitié gauche
de son corps
Elle l'allonge
de sa main droite
étale ce pan de peau
énorme
Elle s'y
Enroule

Une main
ramasse la femme
la jette en l'air
Silence
Un ballon
Saute rebondit
par terre
La femme
ne réapparaît pas