p. 88-89

L'autre

Elle efface
le rouge du couchant
sur les vitres
et remet les nuages
dans la valise

Je sais qu'elle
m'anéantira
comme elle a supprimé
les montagnes et les forêts
le lac

Et maintenant
le clair ruisseau
pour les dernières secondes
fredonne-t-elle
et disparaît

Autour de moi
rien que le noir
du tunnel